20 mai 2024
Séparation difficile pour l'enfant et l'adolescent

Séparation difficile pour l’enfant et l’adolescent

Principaux signes à surveiller: les changements de comportements

La séparation des parents peut être un moment difficile pour les enfants ou les adolescents, qui peuvent subir un grand nombre de changements en même temps. L’un des signes les plus courants à surveiller, afin d’identifier une séparation difficile pour l’enfant et l’adolescent, est un changement soudain de comportement. Les enfants peuvent commencer à avoir des sautes d’humeur, ou bien devenir plus agressifs, ou encore avoir des régressions comportementales. Par exemple, un enfant qui avait déjà été propre peut recommencer à avoir des accidents. D’autres signes typiques incluent des difficultés à dormir, à manger ou à se concentrer. Il est nécessaire d’être vigilant si votre enfant manifeste ce type de signal. De manière générale, il faut échanger avec eux pour identifier la nature du problème.

Séparation difficile pour l’enfant et l’adolescent : Repérer les signes de détresse émotionnelle

L’isolement

Séparation difficile pour l'enfant et l'adolescent l'isolement

Après la séparation de leurs parents, certains enfants peuvent éprouver des sentiments de tristesse, d’anxiété ou de confusion. Dans certains cas, ils peuvent se retirer de la vie de famille et se montrer plus discret. Un jeune qui s’isole et se coupe de son cercle amical est un symptôme préoccupant. Essayez de passer plus de temps à faire des activités familiales amusantes et encouragez leur participation à des activités sociales avec ses amis et ses camarades de classe. Vous pouvez également envisager d’inscrire votre enfant à des activités parascolaires qui l’intéressent.

L’absence de communication

Ce n’est pas parce que votre enfant ne dit rien qu’il va bien. Rester juste attentif aux changements qui peuvent se manifester À la suite de la séparation parentale. Vous pouvez aider et soutenir votre enfant dans son expression émotionnelle, en accueillant les émotions quand elles se manifestent.Peut-être remarquez-vous que votre enfant garde ses sentiments pour lui ou qu’il a des difficultés à communiquer avec les autres même temporairement. Vous pouvez lui parler des émotions que vous ressentez également et lui dire par exemple les solutions que vous avez mises en place pour traverser cette période compliquée. Peut-être que de vous montrer accessible et transparent avec votre enfant va lui permettre de s’ouvrir davantage. Vous pouvez également trouver des livres ou des ressources en ligne qui expliquent la séparation parentale et sont adaptées à l’âge de votre enfant.

De la peur des angoisses

Séparation difficile pour l'enfant et l'adolescent l'absence de communication

La séparation parentale peut entraîner une grande anxiété chez certains enfants. Dans certains cas de séparation, les enfants sont conscients depuis un bon moment que le couple parental bat de l’aile. Pour d’autres c’est un véritable séisme. Ils ne s’y attendaient pas, ce qui provoque un choc émotionnel. Parmi les angoisses que nous pouvons constater chez les enfants, il y a la crainte pour l’avenir. La perte de repères concernant les fondations familiales peut entraîner une incertitude une incapacité temporaire à envisager le futur d’une manière sereine. Encouragez-le à exprimer ses sentiments et offrez-lui une écoute active. Évitez de minimiser ou d’ignorer ses sentiments. Assurez-vous de maintenir une communication claire et ouverte sur les projets de votre famille à court et à moyen terme. Essayez d’établir un cadre rassurant et veillez à ce que votre enfant sache qu’il peut compter sur vous.

Vous pouvez également envisager de consulter un thérapeute pour enfants ou un conseiller familial pour obtenir un soutien supplémentaire.

Des comportements autodestructeurs

Dans certains cas, les enfants peuvent éprouver un sentiment de culpabilité pour la séparation de leurs parents. Ils peuvent se sentir responsables du divorce parental, même si ce n’est pas le cas. Vous pouvez remarquer des sautes d’humeur, une agressivité accrue ou une régression comportementale. Des comportements autodestructeurs peuvent apparaître chez l’enfant mais plus particulièrement chez l’adolescent.

Les premiers signaux d’alerte se perçoivent dans leur façon de parler d’eux-mêmes. Quels sont les termes qu’ils utilisent ? Sont-ils valorisants ou dévalorisants ? Est-ce que leurs propos reflètent une bonne estime d’eux-mêmes ? Dans un premier temps c’est dans leur discours que vous allez repérer si votre ados à des tendances à se saboter. Rassurez-le. Dites lui qu’il n’est pas responsable de la situation. Valorisez ses qualités. Vous pouvez même tourner sa culpabilité en qualité: « tu te sens coupable peut-être pas ce que tu es empathique ». « Ta sensibilité te fait vivre les émotions intensément », « ça va passer, bientôt les sentiments seront plus apaisés et tu te construiras un nouvel équilibre , j’ai confiance en toi et je suis là pour t’aider ». Encouragez-le à parler ouvertement de ses craintes et à exprimer ses émotions en toute sécurité. Proposer du réconfort à travers des câlins et de la tendresse.

Difficultés à trouver de nouveaux repères

En général, une séparation est difficile pour l’enfant et l’adolescent parce qu’elle a entraîné une série de changements majeurs dans sa vie. Les déménagements ou le changement d’école, peuvent causer des difficultés pour les enfants à s’adapter et à trouver leur place. Ils peuvent avoir besoin de soutien émotionnel supplémentaire de la part des parents, des enseignants ou d’autres adultes de confiance pour les aider à traverser cette période difficile de leur vie. Vous pouvez leur offrir des opportunités pour s’adapter à ces changements progressivement, en les anticipant. Par exemple, visitez l’école ou le nouveau quartier ensemble avant le déménagement. Permettre à vos enfants d’ échanger avec d’autres enfants ayant vécu la même situation.

Enfin vous constatez, peut être, les effets du stress sur vos enfants, comme pour vous. C’est peut-être le bon moment de participer ensemble à des activités apaisantes et calmantes. Vous avez besoin de vous ressourcer et de retrouver du positif dans votre vie qui est actuellement chamboulée. Penser à retrouver de la joie dans les petites choses et à les communiquer aussi à vos enfants. Essayez de trouver des activités qui vous font rire ensemble. Quoi qu’il arrive la famille n’est pas seulement un lieu d’habitation, c’est un état d’esprit et des liens qui maintiennent les êtres en connexion particulière. Faites en sorte de vous sentir reliés et connectés en entretenant des moments de qualité ensemble.

Partagez sans modération :-)

Merci de laisser un commentaire :-)

%d blogueurs aiment cette page :